Tourisme maritime et côtier durable, une clé pour la Croissance bleue

//Tourisme maritime et côtier durable, une clé pour la Croissance bleue

Si le tourisme maritime et côtier joue un rôle particulièrement important dans le développement économique régional, il exerce aussi une pression considérable sur les ressources naturelles et l’environnement. À cet égard, l’Arc Latin et la Région Toscane organisent un séminaire « Tourisme maritime et côtier durable, une clé pour la Croissance bleue » du 12 au 14 mai 2015 à Florence (Italie), dans le cadre des projets COM&CAP MarInA-Med et MITOMED respectivement (2007-2013).

L’objectif principal de l’événement est de communiquer et de capitaliser sur les résultats des projets maritimes méditerranéens axés sur le tourisme durable dans une perspective intégrée, tout en favorisant leur foisonnement au travers de la participation d’un large groupe d’experts et d’acteurs externes. Ces échanges seront très utiles pour élaborer des recommandations concrètes pour le nouveau programme de coopération MED qui centrera une de ses priorités thématiques sur la protection et la promotion des ressources naturelles et culturelles en Méditerranée.

« Le tourisme représente l’un des secteurs socio-économiques les plus importants pour l’ensemble de la région méditerranéenne, qui figure parmi les destinations touristiques les plus plébiscitées au monde. Le tourisme maritime et côtier durable est incontestablement au cœur de la stratégie de l’UE pour la Croissance bleue et constitue un moteur essentiel pour les régions méditerranéennes, qui devraient être renforcées de manière durable en capitalisant sur l’énorme potentiel des territoires au niveau culturel et environnemental et en l’exploitant pleinement. Plusieurs problématiques restent à résoudre : d’une part, comment encourager le prolongement de la saison touristique ? D’autre part, comment faire face au manque de données et à la comparabilité des données qui doivent approvisionner et façonner les indicateurs et les modèles de développement nécessaires pour améliorer le processus d’élaboration des politiques à tous les niveaux ? », s’interroge Davide Strangis, Secrétaire exécutif de la Commission Interméditerranéenne de la CRPM.

En marge de la conférence, un atelier conjoint sur les nouvelles idées de projets liés au tourisme maritime et côtier sera animé le 12 mai par l’Arc Latin et les membres de la Commission Inter méditerranéenne de la CRPM.

2016-04-27T13:33:17+00:00