Adrion : une envergure pour renforcer la coopération dans la zone adriatique-ionienne

//Adrion : une envergure pour renforcer la coopération dans la zone adriatique-ionienne

ADRION_Figures-Final-7_4_2016Le programme de ADRION a lancé son premier appel à propositions le 1er février dernier, et s’est clôturé avec succès le 25 mars 2016. Le programme doit agir en tant que moteur pour favoriser l’intégration européenne des pays IPA, sur la base de la valorisation et de la promotion de des ressources naturelles et humaines de la région adriatique-ionienne afin de stimuler la croissance économique et de développer la cohésion sociale, économique et territoriale.

Le programme couvre 4 axes prioritaires : Région Innovante et intelligente, Région durable, Région Connectée, et soutenir la gouvernance de l’EUSAIR. Environ 33 millions d’euros de financement de l’UE, dont 28 millions d’euros de financement FEDER et 5 millions d’euros de financement IPA II sont mis à disposition.

Ce programme attractif a recueilli 376 propositions de projets où une grande majorité des chefs de file candidats est venu d’Italie. L’objectif spécifique la plus demandée a été sur la mise en valeur des ressources naturelles et culturelles, où environ 40% des propositions ont été présentées. La CRPM a notamment soutenu l’élaboration de deux projets spécifiques en coopération avec certaines régions membres de la commission Interméditerranéenne et de la Commission des îles :

La proposition PRIMAVERA, menée par la région de Sud-Egée, vise la protection, la gestion et la valorisation des ressources naturelles et culturelles à haute valeur ajoutée dans les petites îles développées de la région Adriatique-Ionienne, et contribue au pilier « tourisme durable » de l’EUSAIR.

Mené par la région Veneto, INTRAMOBILITYS est une deuxième proposition de projet visant l’objectif spécifique de renforcer la capacité du transport intégré, la mobilité et la multimodalité. Il propose des services multimodaux intégrés innovants et des services de compétences en mobilité en se concentrant plus précisément sur les questions d’éducation et de formation. Son objectif final est de remédier à l’inadéquation qui existe entre les connaissances des diplômés et les attentes des entreprises du secteur du Transport multimodal intelligent. Il visera également à renforcer un dialogue structuré entre les principales parties prenantes dans le but final de mettre les entreprises IMTS, les administrations nationales et régionales, les institutions de formation professionnelle et de formation ensemble afin de promouvoir et de soutenir le développement des opportunités de carrières bleues.

Dans ce programme hautement compétitif, une portée plus large pour une coopération plus étroite entre les régions adriatique-ionienne est maintenant ouverte et agira comme un outil essentiel pour délivrer et concrétiser la stratégie de l’EUSAIR.

2016-12-02T13:47:12+00:00