Renforcer le lien entre la science, la pratique et les politiques, un enjeu clé pour le développement durable de l’économie bleue

/, News Régions et Partenaires/Renforcer le lien entre la science, la pratique et les politiques, un enjeu clé pour le développement durable de l’économie bleue

La Commission Interméditerranéenne de la CRPM a co-organisé et participé au 6ème évènement de capitalisation et de renforcement communautaire de la Communauté Croissance Bleue. Cette grande conférence sur le thème « Renforcer l’interface Science-Pratique-Politique dans la croissance bleue » s’est tenue les 16 et 17 avril 2019 à Marseille, France.

Organisé par le Projet Croissance Bleue (Interreg MED) dont la CRPM-CIM est un des partenaires clés, l’événement a réuni environ 80 participants des deux rives de la Méditerranée représentant une grande diversité de parties prenantes allant des chercheurs aux décideurs politiques et aux intervenants des secteurs de l’économie bleue. La CRPM-CIM a contribué au partage et à l’identification de meilleures pratiques et meilleurs outils pour un transfert réussi des connaissances et des technologies vers la pratique et l’élaboration des politiques.

Relever les défis en matière d’innovation dans l’économie bleue

La première journée de l’événement a été consacrée aux principaux obstacles à l’innovation dans l’économie bleue, tels que l’accès difficile aux financements pour les projets provenant de secteurs émergents, l’incertitude réglementaire ou le manque de compréhension entre inventeurs et investisseurs. Les présentations des acteurs de la communauté Croissance Bleue ont démontré le rôle clé des clusters dans le soutien des liens et de la communication entre la société civile, le monde universitaire, le secteur privé et les décideurs pour relever ces défis et répondre aux attentes du marché.

Dans une session dédiée aux points de vue des décideurs, la CRPM-CIM a présenté, entre autres, les derniers travaux des projets Co-Evolve (Interreg Med) et MedCoast4BG (label Union pour la Méditerranée) issus d’un long processus de capitalisation qui a vu le jour dans le cadre de la Charte de Bologne. Cette Charte vise à renforcer le rôle des administrations côtières dans le cadre des politiques et initiatives européennes à l’échelle méditerranéenne en matière de protection côtière, de gestion intégrée des zones côtières et d’adaptation au changement climatique. Elle permet également d’accéder à des ressources de financement diversifiées avec une grande capacité d’intégration et constitue donc un véritable outil et une bonne pratique pour lier la science à la politique et la pratique.

La première journée s’est achevée sur les développements scientifiques nécessaires à la réalisation de l’économie bleue dans la région méditerranéenne et sur les limites des politiques actuelles. Diverses idées, outils et initiatives ont été présentés par des contributeurs de la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne (DG MARE) et du Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra (Italie). Respectivement, en soulignant les lacunes actuelles dans certains secteurs bleus en termes de coordination des politiques et de leur mise en œuvre, mais aussi en présentant des outils efficaces pour le développement de l’économie bleue par le biais de stratégies régionales de spécialisation intelligente et l’intégration des fonds européens. Des représentants de l’Initiative BlueMed, du Centre national français du Mécanisme d’assistance de l’Initiative WestMed et de l’Union pour la Méditerranée ont conclu les discussions en présentant leurs travaux respectifs et en visant une véritable coordination entre les actions de gouvernance à travers la Méditerranée et de manière inclusive.

Le financement, l’éducation et la formation au service de la croissance bleue

La deuxième journée de l’événement a d’abord été consacrée aux enjeux financiers avec un débat autour des moyens d’améliorer le financement des programmes de recherche dans les secteurs bleus et des pistes pour faciliter l’accès aux projets de financement et d’innovation dans la recherche.

Les outils et les pratiques de sensibilisation aux modèles novateurs d’éducation et de formation visant à améliorer l’efficacité de l’interface science-pratique-politiques ont également été partagés au cours de la session suivante.

Deux tables rondes ont permis aux participants d’échanger leurs points de vue sur les thèmes du programme de l’Université d’été de la Blue Growth Community qui se tiendra du 1er au 5 juillet 2019 à Kotor, Monténégro.

Les débats ont mis en lumière que l’intégration de la science aux politiques et à la pratique pour appuyer la prise de décisions éclairées par les données probantes est essentielle si nous voulons faire prospérer l’économie bleue. La coordination et la complémentarité entre les initiatives et les stratégies sont également déterminantes pour assurer un impact réel sur les territoires, ainsi que la pérennité des outils sur le long terme.

A travers cet événement, la CRPM-CIM a contribué à la mise en place d’une plateforme pour les chercheurs, les investisseurs, les bailleurs de fonds, le monde industriel, les secteurs public et privé et bien d’autres acteurs pour relier la science aux cadres politiques et pratiques par le partage de connaissances et de données afin de relever conjointement les défis du monde maritime et terrestre.

Consultez les photos des événements et les présentations des intervenants.

Ne manquez pas l’école d’été de la communauté Blue Growth – du 1er au 5 juillet 2019 à Kotor, Monténégro.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : elodie.nunes@crpm.org ou claudia.guzzon@crpm.org

2019-05-13T06:54:22+00:00