L’Arc Atlantique participe à la création d’un diplôme de Master dédié aux « Biotechnologies bleues »

//L’Arc Atlantique participe à la création d’un diplôme de Master dédié aux « Biotechnologies bleues »

La Commission Arc Atlantique (CAA) de la CRPM est partenaire dun projet visant à mettre en place un programme de Master, qui portera sur les avantages potentiels des biotechnologies bleues pour la santé, la nutrition et l’aquaculture.

Intitulé « Master II Biotechnologies bleues appliquées », ce Master sera ouvert aux étudiants ayant validé quatre années d’enseignement supérieur. Le cursus, qui comporte une formation scientifique sur la biotechnologie bleue, sera dispensé sur le campus de l’Université de La Rochelle (Région Nouvelle-Aquitaine, France). Son objectif est de former à l’étude et à l’utilisation des organismes marins aux fins d’élaborer de nouveaux produits.

Outre la Commission Arc Atlantique, des organisations universitaires et des petites et moyennes entreprises (PME) de France, du Portugal, d’Espagne et du Royaume-Uni participent également au projet, ainsi que l’Unité de Formation par apprentissage et le Département Formation continue et Employabilité de l’Université de La Rochelle.

Ce partenariat public-privé unique, qui dispose d’un budget d’environ 835 000 € est financé par la DG Mare dans le cadre de l’appel à propositions « Carrières bleues ». Il veillera à ce que les étudiants diplômés du Master répondent aux besoins des PME et soient prêts à intégrer le marché du travail.

La réunion de lancement du projet s’est tenue le 18 janvier à Bruxelles, pendant laquelle les partenaires ont exposé les activités du projet. Il a été convenu qu’un représentant de l’Université de La Rochelle participera à la prochaine Assemblée générale de l’Arc Atlantique les 2 et 3 mars prochains.

Le projet est maintenant en cours de développement, et permettra aux étudiants d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques, ainsi que des compétences techniques, qui leur permettront, par exemple, de travailler dans la production, l’extraction, la caractérisation et l’évaluation des molécules marines ayant des activités biologiques. Ils développeront leurs compétences en communication, en langues étrangères  et en gestion, éléments indispensables pour bien démarrer leur carrière de scientifiques.

En plus d’enseignements théoriques, le cursus prévoir une formation en alternance, afin de combiner les approches pratiques aux connaissances et études ou recherches scientifiques les plus récentes. Dès le début de la deuxième année du master, chaque étudiant entreprendra un programme d’apprentissage ou de stage avec un projet piloté par un partenaire industriel du secteur de la biotechnologie bleue.

Cette formation est également accessible aux personnes déjà en activité, qui souhaitent accroître leurs connaissances, ou à celles en recherche d’emploi, dans le cadre de dispositifs de formation continue ou de tutorat. Une formation sera organisée en hiver pour les étudiants de diverses origines ainsi que les personnes souhaitant assister à des conférences et des cours sur la biotechnologie bleue.

Mme Laurence Harribey, Conseillère régionale de la région Nouvelle-Aquitaine, et Présidente du Groupe de travail sur l’innovation de la Commission Arc Atlantique de la CRPM, précise : « Ce projet expérimental, auquel sassocie un éventail de partenaires des secteurs privé, universitaire et public à travers l’Europe, vise à donner aux étudiants les connaissances théoriques et les compétences pratiques et scientifiques dont ils ont besoin pour trouver un emploi dans le secteur de la biotechnologie de pointe.

Il permettra d’identifier et de développer les bonnes pratiques de chaque pays concerné et dencourager l’apprentissage mutuel, afin de renforcer le dialogue entre les industries et les universités européennes dans le domaine de la biotechnologie bleue. »

Consulter le compte Twitter  du projet.

2017-02-13T12:01:52+00:00