CAA GA Pamplona 2016_pêcheToute une série d’initiatives et de collaborations visant à améliorer la durabilité des activités de pêche et d’aquaculture dans la région de l’Arc atlantique ont été présentées à l’Assemblée générale de la Commission de l’Arc Atlantique de la CRPM qui s’est tenue en juin à Pampelune, en Espagne.

Durant ces deux jours de réunion, politiciens et représentants du secteur de la pêche et de l’aquaculture ont témoigné d’initiatives concrètes élaborées avec le concours des régions. Les délégués se sont également penchés sur la mise en œuvre de la Politique commune de la pêche (PCP) et sur ses répercussions socio-économiques.

Rosa Quintana Carballo, Ministre régionale chargée de la mer pour la communauté autonome de Galice, a souligné le rôle clé joué par la Galice dans le suivi et l’analyse de l’impact sur le secteur de la pêche galicien de l’introduction de l’obligation de débarquement de toutes les prises.

Elle a précisé que de nombreuses études ont été élaborées avec le soutien financier du gouvernement régional de Galice en vue de cartographier la situation des rejets en mer par certaines entreprises de pêche artisanale galiciennes. Elle a souligné que la Galice soutient pleinement les projets régionaux qui visent à améliorer la sélectivité des engins et pratiques de pêche.

Christophe Priou, Conseiller de la région Pays de la Loire, a partagé les préoccupations de la Galice concernant la mise en œuvre de l’obligation de débarquement de toutes les prises. Selon lui, l’« interdiction des rejets » représente une grave menace pour la sécurité à bord de nombreux navires de pêche français.

En ce qui concerne le débat actuel sur les plans de gestion pluriannuels, il a rappelé aux délégués que les fluctuations constantes de la TAV et le système des quotas ne contribuent pas efficacement à la viabilité économique des flottes de pêche françaises. La mise en place de plans pluriannuels représente un outil stratégique pour aider le secteur à répondre à ces problématiques.

Au cours de la réunion, les délégués ont insisté pour que le Groupe de travail « Pêche et aquaculture » de la Commission Arc Atlantique soutienne la feuille de route globale de la CRPM sur la pêche et l’aquaculture.

Dans l’optique de cette feuille de route, la CRPM a pris part à la consultation publique organisée en mai dernier par la Commission sur le Fonds européen pour la pêche pour la période 2007-2013. Conformément à son agenda maritime, la CRPM continuera de surveiller la mise en œuvre de la PCP et de son instrument financier, le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

Le Secrétariat général de la CRPM présentera l’état d’avancement de ses principales activités concernant la pêche et l’aquaculture, ainsi que les étapes à venir, au cours de la prochaine Assemblée générale organisée aux Açores.