La CRPM a participé récemment à un atelier sur la coopération maritime organisé par Interact’s Knowledge of the Seas Network. Le débat a principalement porté sur la coopération maritime dans les Programmes Interreg et sur les modalités de développement.

La CRPM a participé à cet atelier, les 21-22 novembre 2017 à Porto, dans le cadre de ses travaux sur la future configuration de la coopération territoriale européenne en collaboration avec ses commissions géographiques.

Interact’s Knowledge of the Seas Network regroupe les programmes de financement de l’UE qui soutiennent la coopération maritime transfrontalière, des experts maritimes et des parties prenantes de toute l’Europe. Au-delà de la promotion de la coopération maritime soutenue par les financements de l’UE lors des évènements tels que les Journées Maritimes européennes, le réseau se réunit régulièrement afin d’échanger sur des thèmes d’intérêt commun.

Les débats ont porté principalement sur le projet de coopération maritime élaboré par Interact dans le cadre des discussions avec les autorités de gestion d’Interreg. Il s’agit d’un document de réflexion sur la coopération maritime dans les programmes en question.

Les deux principales questions ont été examinées :

  • Pourquoi est-il important de développer la coopération maritime dans le cadre des Programmes Interreg ? La majorité des réponses des participants sur les problématiques maritimes ont souligné la nécessité d’apporter des réponses communes et des approches coordonnées.
  • De quoi a-t-on besoin pour stimuler la coopération maritime ? Les participants ont mentionné le manque de connaissance des possibilités en matière de coopération maritime dans les programmes (du point de vue des porteurs de projets et des autorités de gestion). Il a été mentionné que les programmes transfrontaliers représentent une grande opportunité pour soutenir les activités maritimes sur une base territoriale.

Les participants reconnaissent que les programmes Interreg transfrontaliers et transnationaux sont un outil important pour soutenir les activités maritimes dans les régions.

Les données recueillies par Keep – base de données permanente de la Commission européenne en est une illustration. Keep regroupe des données sur les projets et les bénéficiaires des programmes de coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale dans les Etats membres de l’UE, et entre les Etats membres et les pays voisins.

Au 10 novembre 2017, 619 projets ont été recensés avec 3729 partenaires et un financement de l’UE d’environ 787 millions d’euros, qui portent sur la gestion des zones côtières et les questions maritimes.

Interact poursuivra ce débat avec la contribution de la CRPM sur la manière dont la coopération Interreg maritime peut bénéficier et contribuer aux cadres stratégiques régionaux dans les mois à venir.