La CRPM craint que la proposition de FEAMP post-2020 ne soit pas à la hauteur pour répondre aux enjeux de la Pêche et de l’aquaculture

//La CRPM craint que la proposition de FEAMP post-2020 ne soit pas à la hauteur pour répondre aux enjeux de la Pêche et de l’aquaculture

La Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) s’alarme de la réduction drastique de 15%* du budget du FEAMP proposée par la Commission européenne, qui ne répond pas aux enjeux auxquels font face la pêche et l’aquaculture pour la période post-2020.

La CRPM estime que les propositions de la Commission européenne sont insuffisantes pour permettre un partenariat plus fort avec les régions afin d’améliorer l’efficacité de l’action européenne.

Tandis que la CRPM salue la décision de maintenir le FEAMP comme fonds spécifique pour soutenir en priorité la pêche et l’aquaculture, ainsi que la poursuite de mesures spécifiques pour la petite pêche côtière et pour les régions ultrapériphériques, elle est préoccupée par l’absence de reconnaissance du rôle des régions dans les programmes opérationnels.

La CRPM est également préoccupée du fait que la liste des mesures inéligibles dans le cadre du FEAMP inclue la construction de nouvelles criées ainsi que la construction et l’acquisition de nouveaux navires, sauf pour la petite pêche côtière. Elle est également préoccupée du fait qu’il sera obligatoire d’utiliser les instruments financiers pour soutenir les investissements en soutien à l’aquaculture et à la transformation des produits.

Pierre Karleskind, Vice-Président de la Région Bretagne chargé de la mer, et des infrastructures portuaires et Président du groupe Pêche de la CRPM, a déclaré : «Il y a des éléments positifs dans les propositions de la Commission pour le FEAMP post-2020, en termes de simplification, de renforcement des mesures spécifiques pour les régions ultrapériphériques, de soutien au Développement Local mené par les Acteurs Locaux, ainsi qu’à la croissance bleue. Cependant, ces propositions échouent à améliorer l’efficacité du fonds via un partenariat plus fort avec les Régions ».

En particulier, la CRPM estime nécessaire:

  • D’introduire la possibilité de définir des programmes opérationnels au niveau des régions dans les Etats-Membres qui le souhaitent. Le projet de règlement ne prévoit que des programmes opérationnels nationaux.
  • D’étendre la gestion partagée. Le projet de règlement prévoit une baisse de 16% du budget du FEAMP en gestion partagée, et une augmentation de 11% de la gestion directe, ce qui éloigne la gestion du fonds de la réalité des territoires.
  • De revenir sur la proposition d’obliger les autorités de gestion à utiliser les instruments financiers pour soutenir l’aquaculture et la transformation des produits. Les autorités de gestion doivent être en mesure de déterminer les formes appropriées de soutien avec les acteurs socio-économiques.
  • D’introduire la possibilité de financer l’acquisition de navires, pour soutenir l’installation des jeunes pêcheurs, et ainsi que le financement de la modernisation et du remplacement des moteurs. Cela permettra de soutenir les efforts contre le changement climatique, et d’améliorer la sécurité des pêcheurs, sans augmenter la capacité des flottes.

George Alexakis, Vice-Gouverneur de la région Crète, et Vice-Président de la CRPM en charge des affaires maritimes, a déclaré : «Le Parlement européen et le Conseil doivent intervenir pour donner davantage de responsabilités aux Etats-Membres et aux régions dans la gestion du fonds. La gestion partagée devrait être étendue, et il devrait être possible d’adopter des programmes opérationnels au niveau des régions».

* Note :

Ce chiffre a été obtenu en comparant le budget proposé par la Commission européenne pour le FEAMP post-2020 en prix 2018 avec le budget du FEAMP pour la période 2014-2020 en prix constants c’est-à-dire incluant l’inflation. Etant donné que la Commission européenne n’a pas publié le budget 2014-2020 en prix 2018, ce calcul est l’option la plus précise. Pour plus de détails sur ce point, veuillez consulter la note publiée par la CRPM concernant le budget des propositions de la Commission Européenne concernant la politique de cohésion post-2020

2018-06-20T10:36:43+00:00