FEAMP post-2020 : préparation de la Position de la CRPM

//FEAMP post-2020 : préparation de la Position de la CRPM

Une réunion de la CRPM sur l’avenir du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP) post-2020 s’est tenue les 30 et 31 janvier à Bruxelles.

Cette réunion qui a été organisée à l’initiative de Pierre Karleskind, Vice-Président de la région Bretagne en charge de la mer et des infrastructures portuaires et leader du groupe Pêche de la CRPM, visait à déterminer des orientations pour l’élaboration d’un projet de position politique, qui sera présenté au Bureau Politique de la CRPM le 8 Mars 2018 à Patras (Grèce).

Elle a rassemblé des élus de plusieurs régions membres de la CRPM, ainsi que des représentants de la Commission européenne, du Parlement européen, des organisations de professionnels et d’ONGs spécialistes des questions de pêche et d’aquaculture.

Cette réunion constituait une étape dans un processus de consultation des régions membres de la CRPM sur l’avenir du FEAMP post-2020.

Les échanges ont permis de confirmer la volonté de maintenir le FEAMP comme fonds spécifique pour soutenir en priorité la pêche et l’aquaculture après 2020, ainsi que la Politique Maritime Intégrée.

En soutien à cet engagement, les participants ont échangé sur les besoins auxquels les secteurs de la pêche et de l’aquaculture devront faire face dans les années à venir.

Ces besoins se rapportent notamment à la mise en œuvre des changements introduits par la réforme de la PCP en 2013, y compris l’obligation de débarquement, l’impact potentiel du changement climatique sur le déplacement des stocks de poissons et sur l’aquaculture, la conchyliculture et les questions relatives à la connaissance de l’environnement et des ressources en matière de contrôle des activités de pêche.

Les participants ont abordé également la nécessité d’innover dans un contexte de concurrence internationale exacerbée, d’assurer l’attractivité des métiers, le renouvellement des générations et l’entrée des jeunes dans le secteur, la modernisation et le renouvellement des flottes, la garantie de coexistence avec d’autres activités maritimes, et de faire face aux conséquences probables du retrait du Royaume-Uni de l’UE.

La réunion a aussi souligné la nécessité de simplifier considérablement les règles du FEAMP, de compter davantage sur les régions dans sa mise en œuvre, notamment à travers la gestion partagée, et l’extension de la logique du développement local pris en charge par de la Communauté, et de doter le fonds d’un budget au moins constant au cours de la prochaine période.

A la suite de l’adoption de la position politique de la CRPM, un séminaire sur l’avenir du FEAMP post-2020 et sur l’impact potentiel du Brexit sur le secteur de la pêche sera organisé les 19 et 20 Avril 2018 dans la région Flevoland (NL).

Ce séminaire réunira des représentants de Régions et d’autorités nationales, des institutions européennes et d’associations de professionnels.

 

2018-02-21T13:59:39+00:00