Conférence des planificateurs spatiaux maritimes de l’Atlantique Nord à Brest

/, News Régions et Partenaires/Conférence des planificateurs spatiaux maritimes de l’Atlantique Nord à Brest

La conférence finale du projet SIMNORAT a réuni 80 participants venus de France, d’Espagne, du Portugal, d’Irlande et du Royaume-Uni pour débattre de la future planification de l’océan Atlantique Nord.

Dirigé par le Shom (Office hydrographique français) et réunissant 7 partenaires délégués d’autorités nationales compétentes et d’organisations externes, le projet SIMNORAT a développé plusieurs approches pour soutenir la mise en œuvre de la directive PEM de l’UE qui prévoit la finalisation des plans d’ici 2021.

L’objectif était de partager les meilleures pratiques et des études de cas pratiques sur les aspects techniques, scientifiques et sociaux de la planification de l’espace maritime afin de lever les obstacles à la mise en œuvre de la directive PEM de l’UE et de se concentrer sur les solutions potentielles pour mener à bien une coopération transfrontalière concrète dans le cadre de la PEM.

Le principal défi de la PEM est de fournir un partage harmonisé, adaptatif et adéquat de la mer et des zones côtières, où coexistent de nombreuses activités et utilisations (pêche et aquaculture, énergies marines, transport maritime, tourisme et activités de loisirs, protection et conservation de la biodiversité).

Comme l’a souligné Dominique Carval, responsable du projet SIMNORAT, ce projet a servi de base à la promotion de la coopération entre pays et à « l’ouverture de nouvelles opportunités de coopération transfrontalière telles que la cogestion d’une aire naturelle protégée commune entre l’Espagne et le Portugal à la pointe nord-ouest de la péninsule ibérique. »

La CRPM, dans le cadre de ses activités sur la GIC et la PEM, a été impliquée dans le projet afin d’impliquer les autorités régionales et de fournir un état d’avancement de la mise en œuvre de la PEM en mettant l’accent sur le rôle des régions.

Comme l’a déclaré Forough Salami-Dadkhah, Vice-présidente de la Région Bretagne, chargée de l’Europe et de l’International, « pour réussir sa mise en œuvre, la PEM doit prendre en compte la bonne échelle des problèmes qu’elle prétend prendre en compte et intégrer la dimension territoriale. »

La Conférence a démontré avec succès la volonté de cinq pays de l’Atlantique de travailler ensemble et de tirer parti de leurs expériences. David Sanmiguel, Conseiller de projet, EASME, Commission européenne, a souligné que «l’objectif des projets PEM par bassin maritime tel que SIMNORAT, était de trouver différentes possibilités pour mettre en œuvre la directive de la meilleure façon possible et de prendre en compte les divers avis et politiques au niveau régional.”

Pour plus d’informations (Agenda et présentations PowerPoint), cliquez ici.

2019-02-05T16:39:12+00:00