La dimension régionale de l’Agenda 2030 pour le développement durable

///La dimension régionale de l’Agenda 2030 pour le développement durable

agenda2030Il y a quelques mois, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a adopté l’Agenda 2030 pour le développement durable, ainsi qu’un ensemble d’Objectifs de développement durable (ODD) connexes ayant vocation à constituer une voie de développement humain durable universelle, intégrée et transformatrice.

Onze des 17 ODD ont pour but de « Rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résistants et durables ».

Ces deux dernières années, sous l’impulsion du Pays Basque, le Groupe de travail Coopérations externes de la CRPM s’est penché sur la dimension territoriale de l’Agenda 2030 et des ODD, ainsi que sur les éléments d’un nouveau mode de coopération décentralisée, afin d’en accentuer l’impact et l’efficacité. Ce Groupe de travail a étroitement collaboré avec les institutions européennes, les Nations Unies, CONCORD, PLATFORMA et le Groupe de travail mondial pour les gouvernements locaux et régionaux.

Lors de son Assemblée générale, qui s’est tenue à Florence les 5 et 6 novembre 2015, la CRPM a approuvé une position politique relative à la « Coopération décentralisée et dimension régionale de l’Agenda 2030 pour le développement durable » promouvant la dimension territoriale de son agenda et son adaptation au niveau régional.

Dans ce document, la CRPM affirme qu’un nouveau paradigme de solidarité et de responsabilité nord-sud et sud-nord dans une culture de coresponsabilité est essentiel, de même que le rôle des gouvernements régionaux et locaux conformément au principe de subsidiarité et une gouvernance multi-échelons.

2016-12-12T15:16:20+00:00