La CRPM se réjouit de la proposition de la Commission européenne d’inscrire dans son cadre législatif l’objectif de neutralité carbone pour 2050, d’ici mars 2020. Pour atteindre cet objectif qui ferait de l’Europe le premier continent neutre en émission de carbone, les objectifs climatiques européens doivent être soutenus par une ambition plus forte visant une réduction plus importante des émissions, tout en assurant une transition équitable pour tous les territoires et citoyens.

S’exprimant depuis la COP25, où la CRPM a organisé un débat sur une transition équitable pour tous, le Vice-Président de la CRPM en charge du climat et de l’énergie et Vice-gouverneur de Nord-Holland, Cees LOGGEN a déclaré : « Les dirigeants de l’UE doivent se mettre d’accord sur un objectif de 55 % de baisse des émissions d’ici 2030, au plus tard lors du Conseil européen de juin 2020. Les États membres doivent s’engager à atteindre ces objectifs climatiques plus ambitieux avant la COP 26 si nous voulons respecter l’accord de Paris« .

La CRPM attend du Green Deal Européen qu’il soit réalisé en partenariat avec les autorités régionales. Comme le révèle la récente étude de la CRPM sur l’implication des Régions dans les Plans Nationaux Intégrés Energie et Climat « L’action de l’UE en faveur du climat ne saurait aboutir si elle ne repose pas sur une coopération accrue avec les Régions, à la fois en renforçant la politique de cohésion et en assurant une plus forte participation des Régions aux politiques climatiques européennes » a déclaré Eleni MARIANOU, Secrétaire Générale de la CRPM. « Le projet de Pacte européen pour le climat est une étape très positive, mais cela doit être plus qu’un simple forum où partager les bonnes pratiques, il doit contribuer à l’implication concrète des régions dans les Plans nationaux énergie et climat » a-t-elle ajouté.

En ce moment crucial des négociations sur le Cadre financier pluriannuel 2021-2027, la CRPM appelle les dirigeants de l’UE à soutenir un budget européen fort et à maintenir la politique de cohésion comme la principale politique d’investissement de l’UE. C’est grâce à cette politique que les objectifs européens en faveur d’une Europe verte et neutre en carbone, pourraient être renforcés tout en réalisant les objectifs pour la cohésion, le climat et l’environnement dans ses régions et territoires.

La CRPM attend également la proposition de la Commission européenne sur la mise en place d’un Fonds de Transition Juste venant s’ajouter au budget de la politique de cohésion, afin d’assurer une transition équitable pour toutes les régions et d’offrir les opportunités adéquates à tous les territoires vulnérables pour qu’ils puissent bénéficier de la transition écologique.