Séminaire CRPM sur l’économie circulaire et le rôle des Régions

/, Energie & Climat/Séminaire CRPM sur l’économie circulaire et le rôle des Régions

La Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) a organisé un séminaire sur « L’économie circulaire et le rôle des Régions », dans le cadre de sa 47ème Assemblée générale organisé à Palerme.

Accueilli par la Région Sicile, le séminaire a rassemblé environ 80 représentants issus des autorités régionales du nord au sud de l’Europe, membres de la CRPM ainsi que des représentants des associations, universités, acteurs du secteur privé et des institutions européennes.

Le séminaire avait pour objectif de mettre en commun les expériences des six Commissions géographiques de la CRPM et de recueillir des résultats en matière d’économie circulaire, dans le but de préparer un document technique visant ainsi à élaborer des messages politiques.

Le séminaire a été officiellement ouvert par le Vice-Président de la Région Sicilienne, M. Gaetano Armao, président de l’Intergroupe des Régions Insulaires au Comité des Régions (CdR), qui rappelle les travaux menés au sein du CdR dans le cadre du 8ème Programme Environnement et sa volonté de motiver la Commission européenne à prendre des initiatives en faveur de l’économie circulaire et de l’environnement.

Les régions ont ainsi pu partager leur motivation et leur profond intérêt envers la mise en place de l’économie circulaire sur le terrain :

La ministre de Gozo, Mme Justyne Carauna, a mis l’accent sur la situation particulière des îles en faisant valoir que « pour atteindre les objectifs de l’UE, les îles ont besoin d’une plus grande flexibilité et de réglementations spécifiques concernant les fonds européens et les aides d’État, pour tenir compte de leurs conditions spécifiques liées à leur insularité ». Pour faire face aux défis liés à la hausse du tourisme, Gozo a décidé de travailler en étroite collaboration avec la population locale et d’appliquer au secteur touristique les principes du modèle de l’économie circulaire (reconstruction, réutilisation et recyclage). Gozo est une île résiliente qui vise à transformer les défis en opportunités.

Pour sa part, Mme Kerstin Brunnström, présidente de la Commission Mer du Nord, Conseillère régionale de Västra Götaland, a centré son intervention sur le projet « Clean Coast » et les actions entreprises en Mer du Nord concernant la question des déchets marins. La sensibilisation du grand public aux dangers et aux dommages causés à la faune et à la flore par le plastique en mer, ainsi que la nécessité de réduire l’utilisation et la consommation du plastique, est essentielle.

Guillaume Cros, Vice-Président de la Région Occitanie, Vice-Président de la Commission Interméditerranéenne a rappelé l’engagement profond de sa région dans le développement de l’économie circulaire sur le terrain. La mobilisation est essentielle pour changer le modèle économique actuelle et passer d’une logique prédatrice vers une logique vertueuse pour la planète.

Steven Frostdahl, deuxième vice-président du conseil d’administration du conseil régional d’Ostrobotnie, a présenté les actions de la région en matière d’économie circulaire en soulignant plusieurs aspects clés nécessaires à la mise en œuvre réussie de l’économie circulaire au niveau régional tels que : i) la triple hélice (entreprises, public, recherche et innovation) est essentielle pour développer les actions ; ii) l’avenir de la politique de cohésion est essentiel pour encourager les actions régionales ; iii) les échanges des bonnes pratiques.

Le représentant du Parlement européen, M. François Alfonsi, s’est exprimé sur la situation des régions périphériques maritimes et insulaires, qui sont confrontées à des défis spécifiques dans la mise en œuvre de la législation européenne, sachant que les Régions ne sont pas toutes identiques. Il a souligné que l’économie circulaire et son concept est un pas en avant très important pour ces territoires et qu’elle exige de la flexibilité. En écho aux propos des Régions, il rappelle que les Directives décidées à Bruxelles doivent être mises en œuvre selon une approche territorialisée et adaptées sur le terrain.

Le Directeur général de la CRPM, M. Davide Strangis, a dressé le bilan des échanges qui mettent en lumière des approches, des expériences, des besoins, des actions régionales différentes mais aussi des similitudes entre les défis rencontrés pour appréhender la question de l’économie circulaire dans toutes les Commissions géographiques de la CRPM. Tous les acteurs sont indispensables pour mettre en œuvre correctement le concept d’économie circulaire. Les solutions doivent être adaptées aux besoins des territoires, être flexibles et interconnectées entre elles. Il est donc judicieux d’investir dans la recherche à l’échelle territoriale dans nos Régions pour déclencher une véritable innovation, tant sur le plan technologique que sur le plan financier.

Sur la base de ces échanges, la CRPM élaborera un document technique sur la situation actuelle de ses régions membres en matière d’économie circulaire et formulera des recommandations destinées aux activités de plaidoyer.

2019-11-28T09:29:18+00:00