Un nouveau partenariat méditerranéen pour la protection de la biodiversité est né

/, News Régions et Partenaires/Un nouveau partenariat méditerranéen pour la protection de la biodiversité est né

Marseille, 17 mars 2017 – Le projet PANACeA, une initiative régionale d’optimisation des efforts pour rassembler les efforts de protection des ressources naturelles à échelle méditerranéenne, a réuni à Marseille les acteurs clés régionaux pour définir la feuille de route des actions à mener sur les 3 prochaines années.

Menée par ETC-UMA (Centre thématique européen – Université de Malaga) , cette nouvelle initiative, co-financée par le programme européen Interrreg Med, a rassemblé environ 60 représentants d’institutions méditerranéennes comme le Plan Bleu du Plan d’action pour la Méditerranée (PAM) du PNUE, la Conférence des Régions Périphériques Maritimes de l’Europe (CRPM), le WWF Méditerranée, la Convention de Barcelone, l’UICN, ainsi que des universités de recherche et des pouvoirs publics, afin de présenter les différents projets en cours, convenir d’un cadre d’action pour relever les défis communs liés à la protection de la biodiversité en Méditerranée et établir des priorités pour renforcer la politique environnementale méditerranéenne et celle à l’échelle de l’Union européenne touchant la région.

Guillaume Huet, Directeur des Relations Internationales et Méditerranéennes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a souligné l’importance de la coopération territoriale et de l’implication des institutions privées et publiques : « Nous devons préparer un schéma écologique cohérent et impliquer d’autres autorités ». Francesca Marcato, responsable du suivi du projet, Secrétariat conjoint du programme Interreg Med, a souligné que « cette approche innovante pour intégrer tous les projets dans une nouvelle communauté de protection de la biodiversité créera une masse critique pour influencer la politique environnementale en Méditerranée ».

Dania Abdul Malak, coordinatrice du projet PANACeA, ETC-UMA, a expliqué l’importance de travailler ensemble et de stimuler la collaboration et la communication entre les principaux acteurs de l’environnement, les décideurs, les acteurs socio-économiques, la société civile et la communauté scientifique, en particulier dans les zones protégées méditerranéennes.

Accueillis par la Villa Méditerranée, les neuf projets thématiques impliquant plus de 100 entités et un investissement total de près de 18 millions d’euros sur trois ans ont travaillé pendant deux jours pour s’entendre sur des actions collaboratives sur la gouvernance et la gestion des zones côtières et marines, l’utilisation durable des ressources naturelles, le changement climatique, les méthodologies scientifiques et l’innovation.

PANACeA poursuit la capitalisation et le transfert des principales avancées des projets au sein et au-delà de la Méditerranée ainsi que la mise en place d’une Plateforme Interreg Med de connaissances sur la Protection de la Biodiversité et d’une communauté vers une gestion et une protection efficaces des écosystèmes méditerranéens.

2017-03-22T14:19:30+00:00