Séminaire sur l’AI-NURECC : Gros plan sur la transition industrielle et la découverte entrepreneuriale dans les stratégies de spécialisation intelligente

/, Maritime, News Régions et Partenaires/Séminaire sur l’AI-NURECC : Gros plan sur la transition industrielle et la découverte entrepreneuriale dans les stratégies de spécialisation intelligente

Dans le cadre de l’initiative AI-NURECC, la CRPM a organisé un événement en marge du Forum EUSAIR 2019 (les 7 et 8 mai) à Budva. Le séminaire relatif au développement des compétences et à l’action de formation a mis l’accent sur la croissance bleue et le tourisme, qui représentent, respectivement, les piliers 1 et 4 de la stratégie de l’UE pour les régions de l’Adriatique et de la mer Ionienne (EUSAIR).

Il a réuni des représentants du monde universitaire et des affaires afin d’initier un dialogue autour de la transition industrielle et de la découverte entrepreneuriale dans le cadre des stratégies de spécialisation intelligente, et de favoriser l’accès aux programmes et fonds de l’UE connexes.

M. Jean-Pierre Halkin, Chef d’unité, Macro-régions, de la Direction générale de la politique régionale et urbaine (Commission européenne), s’est exprimé sur la façon dont les stratégies macro-régionales peuvent permettre de relever les défis auxquels les États membres sont confrontés, notamment par une coopération ascendante à haute intensité entre les intervenants à différents échelons. L’initiative AI-NURECC est l’outil qui permet à l’EUSAIR de nouer un lien entre des personnes travaillant dans différents secteurs (recherche, innovation, numérisation et tourisme durable) et d’aider l’ensemble des intervenants à différents échelons, comme les villes, les régions, les universités, les chambres de commerce et la société civile, à coopérer tout en maintenant des rapports avec les groupes thématiques stratégiques de l’EUSAIR.

Plusieurs défis demeurent : améliorer sans cesse le rendement des ressources financières, à l’heure où les subventions pour la prochaine période de programmation baissent ; intégrer le nord de la Macédoine comme 5ème État non-membre de l’EUSAIR ; et maintenir les programmes transnationaux contribuant à la mise en œuvre des stratégies macro-régionales.

La Commission européenne a fait part de son soutien total aux activités de l’AI-NURECC et a assuré aux participants qu’elle reste engagée dans ce processus en tant que coordinatrice.

Mme Eleni Marianou, Secrétaire générale de la CRPM, a exposé les progrès et les réussites déjà réalisés dans le cadre des activités de l’initiative AI-NURECC, qui ciblent principalement la jeunesse. Elle a souligné l’importance de la coopération entre les régions, les villes, les chambres de commerce, les universités et les associations, qui constitue le « trait d’union entre la période de programmation actuelle et la suivante, qui commencera en 2021 » et bénéficiera aux futures générations. « Il est important que les jeunes apprennent au travers d’événements comme celui-ci et rentrent chez eux armés des connaissances nécessaires et de la capacité à agir par eux-mêmes ».

M. Vučić Ćetković, conseiller du Négociateur principal adjoint/Coordinateur IPA national et Vice-coordinateur EUSAIR pour les fonds européens, de l’Office monténégrin pour l’intégration européenne, a souligné que les activités de l’AI-NURECC renforcent la mise en œuvre de l’EUSAIR et créent des synergies cruciales pour les pays participants dans toutes les régions. « L’EUSAIR constitue l’un des mécanismes du processus d’élargissement de l’UE et d’intégration. Il donne à tous les pays impliqués l’occasion de s’aligner sur les politiques et normes de l’UE pour protéger et développer encore la région ». Il a rappelé aux participants que l’EUSAIR constitue la seule approche « macro-régionale » qui rapproche les gens. Les activités macro-régionales participent significativement au déploiement de la politique de cohésion et à la lutte contre les inégalités sociales et économiques en Europe et au sein de la région. Les activités liées aux stratégies de spécialisation intelligente sont essentielles pour identifier les domaines d’intervention stratégiques et accroître l’implication active de tous les intervenants, en quoi le Monténégro est un partenaire fiable.

Cette question a été abordée lors de la première session, intitulée « Le cadre européen des stratégies de spécialisation intelligente, la transition industrielle et la découverte entrepreneuriale », avec la participation de Mme Petra Karanikić, Responsable du bureau du transfert technologique, Professeur adjoint, Département de Biotechnologie, Université de Rijeka (Croatie), M. Konstantinos Giotopoulos, Département des projets européens, Entité de développement de la chambre d’Achaia (Grèce), M. Ales Gnamus, Chef de projet, Stratégies macro-régionales/S3P-NEAR/S3P-Croissance bleue, Unité de développement territorial, Innovation & Croissance, Centre commun de recherche, Commission européenne, et le Professeur Yorgos J. Stephanedes, Département de génie civil, Université de Patras (Grèce).

Tous ont décrit de manière très concrète comment les activités de recherche et d’innovation sont menées dans le contexte des stratégies de spécialisation intelligente (S3) et des partenariats.

La deuxième session a été l’occasion d’interventions de Mme Blanka Belošević, Coordinatrice EUSAIR TSG 4 (tourisme durable), Ministère du tourisme, République de Croatie, qui a évoqué la transition industrielle et la découverte entrepreneuriale en mettant l’accent sur les piliers I (croissance bleue) et IV (tourisme durable) de l’EUSAIR. M. Matic Batič, chercheur, Institut d’études historiques, Centre scientifique et de recherche Koper (ZRS Koper, Slovénie), a présenté le projet MerlinCV, un projet transfrontalier qui accentue la visibilité de la région frontalière entre l’Italie et la Slovénie tirant parti du potentiel inexploré de l’héritage culturel et naturel et de la gastronomie tout en proposant des produits touristiques novateurs, intégrés, thématiques et durables. M. Gregory Yovanof, Directeur général du Centre d’excellence maritime STRATEGIS, STRATEGIS Maritime ICT Cluster (Grèce), a insisté sur les services assurant la croissance et la façon dont les entreprises de l’économie bleue peuvent améliorer la compétitivité de leurs processus commerciaux/de production, de leurs produits ou de leurs services grâce aux technologies numériques.

2019-06-13T08:14:36+00:00