Les Régions de la CIM CRPM réunies à Marseille, renforcent leur coopération pour plus de cohésion, inclusion et durabilité en Méditerranée

/, Avenir de l'Europe, Cohésion, Energie & Climat, Maritime/Les Régions de la CIM CRPM réunies à Marseille, renforcent leur coopération pour plus de cohésion, inclusion et durabilité en Méditerranée

L’Assemblée Générale de la Commission Interméditerranéenne (CIM) de la CRPM s’est tenue à Marseille les 20 et 21 juin derniers sur invitation de la région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, en marge du Sommet des deux rives, convoqué par le Président de la République française, Emmanuel Macron.

À cette occasion, les régions membres de la CIM ont pu d’une part, approuver la Déclaration Finale de la CIM CRPM, et d’autre part échanger sur les défis majeurs qui affectent les territoires méditerranéens, dans un cadre évolutif de renouvellement des Institutions Européennes et de la programmation des fonds européens 2021-2027.

Près d’une centaine de représentants des régions de la CIM, des Institutions européennes (Commission et Comité des Régions) et Euro-Méditerranéennes (Union pour la Méditerranée), ainsi que des organismes partenaires, y compris les réseaux de l’« Alliance pour la Coopération en Méditerranée » lancée à Barcelone en février 2019, et le Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI), ont débattu en particulier de l’avenir de la politique de cohésion, du futur des programmes de coopération territoriale, de la Politique de Voisinage dans la période post 2020. Ces derniers ont également échangé sur les défis et les opportunités relatifs à la jeunesse, y compris la mobilité, la formation et la recherche, les transports et l’économie bleue, mais ont aussi et surtout insisté sur les menaces et actions principales à mettre en œuvre en lien avec le changement climatique et la protection de la biodiversité.

À l’occasion de la session d’ouverture du Séminaire International organisé dans le cadre de l’Assemblée Générale le vendredi 21 juin, le Président de la Région Sud, Vice-Présidence de la CIM CRPM, Renaud Muselier, hôte de l’événement, a déclaré « Ensemble, nous représentons 150 Régions appartenant à 28 pays de l’Union européenne et de son voisinage Sud et Est. Ensemble, nous représentons plus de 200 millions de citoyens. C’est ensemble que nous pouvons peser sur les prises de décision des Etats et sur les stratégies méditerranéennes. C’est aussi ensemble que nous pouvons nous entraider et échanger pour construire les grands projets de demain. En cumulant nos forces et en travaillant sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise, nous pouvons faire la différence. ». Ce dernier a présenté la contribution des régions Méditerranéennes de la CRPM au Sommet de deux Rives le lundi 24 juin à Marseille.

Le Président de la CIM et Gouverneur de la Région de la Grèce Occidentale, Apostolos Katsifaras a affirmé, à son tour : « L’Alliance pour la Coopération en Méditerranée, que nous avons lancée au mois de février à Barcelone, doit être le fer de lance du renforcement de la coopération entre nos territoires et conduire à l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie globale intégrée en Méditerranée. Les politiques européennes doivent, par ailleurs, permettre une meilleure cohésion entre les territoires et les citoyens tout en favorisant leur développement de façon durable. L’Économie Blue présente de nombreuses opportunités pour les régions du bassin, il faut les exploiter tout en assurant la protection de notre environnement marin et côtier méditerranéen, et engager les territoires et les institutions à tous les niveaux dans une action plus forte et coordonnée pour le climat ».

De son côté, et dans le cadre d’une réflexion globale des régions de la CRPM sur l’avenir de l’Europe qui culminera en octobre 2020 avec l’approbation d’un Manifeste CRPM sur « l’importance des territoires », Davide Strangis, Directeur exécutif à la CRPM, a réaffirmé « l’importance d’unir nos forces pour éviter que les politiques européennes oublient les besoins et le potentiel des régions périphériques et maritimes. Ces dernières doivent être au centre de la réforme de l’UE qui devra assurer la cohésion des territoires, un véritable développement durable, des relations de voisinage renouvelées et apporter un soutien spécifique aux investissements territoriaux, tout en renforçant la gestion partagée avec les régions ».

La première session du Séminaire International était consacrée à l’avenir de la cohésion et de la coopération en Méditerranée, avec un focus sur les dimensions socio-économique et de voisinage. À cet égard, Ettayeb el Masbahi, Vice-Président de la Région de l’Oriental (Maroc) a rappelé que « La rive Sud de la Méditerranée est le point de liaison entre l’Europe et l’Afrique. Il convient dès lors de renforcer la coopération entre les deux rives de la Méditerranée afin de favoriser le développement de ces territoires ».

Nanette Maupertuis, Conseillère exécutive de la Collectivité Territoriale de Corse, Présidence de la Commission des Îles de la CRPM et Rapporteur du Comité des Régions sur l’avenir de la coopération territoriale européenne, a pour sa part salué les avancées conséquentes dans les négociations tout en pointant néanmoins certaines limites des propositions de la Commission européenne et plus récemment du Conseil, notamment la nécessité de supprimer la limite des 150kms dans les critères définissant la coopération maritime transfrontalière, qui génère des problèmes d’éligibilité pour de nombreuses îles et régions côtières méditerranéennes.

Lors de la session portant sur la jeunesse en Méditerranée (Politiques de jeunesse, Recherche, Big Data, Éducation, Mobilité & Formation), Gaetano Armao, Vice-Président de la Région Sicile, a affirmé : « La révolution numérique est une nouvelle page à écrire pour la coopération en Méditerranée. Elle constitue un élément stratégique pour l’épanouissement des jeunes, le développement des entreprises et des administrations publiques à tous les niveaux et de leurs politiques ».

En relation avec les débats des deux journées, les régions de la CIM ont en particulier ratifié leur plan de travail biannuel 2019-2020 et approuvé une Déclaration politique finale qui sera diffusée à toutes les Institutions Européennes et Méditerranéennes.

Les régions Méditerranéens continueront de travailler sur plusieurs projets et initiatives au cours de l’année 2019 et se réuniront à nouveau les 16-18 octobre en Sicile, à Palerme, à l’occasion de l’Assemblé Générale de la CRPM et ensuite en Région Occitanie, pour le prochain Bureau Politique de la CIM qui se tiendra à Montpelier en février 2020. En mai 2020 se tiendra la Commémoration des 30 ans de la CIM en Andalousie.

Pour plus d’informations :

Consultez la Déclaration Finale de la CIM CRPM

Consultez les autres articles au sujet de l’événement :

France

Espagne

Grèce

Croatie

2019-06-28T12:48:13+00:00