La CRPM célèbre les 10 ans de la Cohésion Territoriale dans les Traités de l’UE

/, Cohésion/La CRPM célèbre les 10 ans de la Cohésion Territoriale dans les Traités de l’UE

La CRPM se joint à la célébration de l’inclusion du principe de cohésion territoriale dans le Traité de Lisbonne il y a 10 ans. À cette époque, la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) avait présenté des propositions ambitieuses portant sur la concrétisation de cette dimension et une gouvernance renouvelée avec les Régions au cœur du projet européen. Aujourd’hui, une CRPM renforcée représente 200 millions de citoyens de l’UE et continue à œuvrer pour un territoire européen accessible, durable et consolidé.

La CRPM avait mené des travaux importants lors de la Convention sur l’avenir de l’Europe (2001-2003) afin que la dimension territoriale de l’Union européenne soit inscrite dans le cadre juridique de l’UE.

Vasco Cordeiro, Président de la CRPM, a déclaré : « Il y a dix ans, la CRPM a obtenu que la cohésion territoriale soit inscrite dans les objectifs de l’Union européenne. Aujourd’hui, nous devons nous concentrer sur la manière dont nous pouvons maintenir et renforcer la responsabilité et les acquis de l’UE en matière de cohésion sociale et territoriale ».

La CRPM, qui représente plus de 150 régions aux caractéristiques diverses, veille avec détermination à ce que les politiques européennes soient conçues pour prendre en compte la diversité des territoires, tant pour développer leur potentiel que pour répondre à leurs besoins spécifiques. L’UE doit faire preuve d’audace pour réaffirmer la politique de cohésion en tant que principale politique d’investissement, suffisamment ambitieuse si elle veut réaliser une Europe verte, sans carbone, connectée et socialement juste, prête pour l’ère numérique.

Les Régions membres de la CRPM défendent une Europe forte et inclusive « Les Régions sont des partenaires essentiels de l’Union européenne et leur implication est fondamentale pour la mise en œuvre de la politique européenne sur le terrain » a déclaré la Secrétaire Générale de la CRPM, Eleni Marianou. « Renforcer le développement mutuel de l’Union européenne exige que les politiques et priorités de l’UE soient mises en œuvre avec une implication significative des régions », a-t-elle ajouté.

Afin de développer ce principe du Traité, la CRPM réitère fermement qu’il est important que les résultats des négociations en cours sur le Cadre Financier Pluriannuel aboutissent à un budget ambitieux qui renforce la politique de cohésion comme l’un des principaux piliers de l’Union européenne et veillent à ce que les fonds de l’UE correspondent aux besoins et priorités réels des citoyens de l’UE, de manière à favoriser la cohésion territoriale. La CRPM souligne que d’autres fonds jouent un rôle clé dans la réalisation de la cohésion territoriale en Europe. Ces programmes, tels que le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), doivent continuer à être financés en conséquence également.

2019-12-02T08:36:38+00:00