Photo-rencontreCordeiro-CEVasco Alves Cordeiro, Président du gouvernement régional des Açores et de la CRPM, a rencontré les 3 et 4 février 2015 Corina Creţu, Commissaire européenne chargée de la politique régionale, Karmenu Vella, Commissaire européen chargé des affaires maritimes, de la pêche et de l’environnement, ainsi que Carlos Moedas, Commissaire européen en charge de la recherche, des sciences et de l’innovation.

Ces rencontres avaient pour objectif de proposer une collaboration efficace entre la CRPM et la nouvelle Commission européenne sur des questions qui intéressent aussi bien la CRPM que l’UE. La CRPM peut jouer un rôle de passerelle entre la Commission européenne et les régions.

« Il est nécessaire de mettre en place une collaboration active entre la CRPM et la Commission européenne en matière d’instruments financiers. Le plan Juncker pourrait ne pas atteindre les régions qui n’ont pas une grande expérience de ces instruments et ne possèdent pas les structures compétentes pour puiser dans le Fonds européen pour les investissements stratégiques », a déclaré le Président Cordeiro lors de sa rencontre avec la Commissaire Creţu. La CRPM a proposé son expertise pour établir un partenariat étroit avec la Commission sur la simplification de la politique de cohésion et faire en sorte que les régions demeurent ses principaux acteurs. La dimension territoriale des régions insulaires dans la politique de cohésion a également été abordée.

Lors de sa deuxième rencontre avec le Commissaire Karmenu Vella, Vasco Cordeiro a souligné la volonté de la CRPM de contribuer à mobiliser les investissements réalisés par les régions à travers le Fonds européen pour les investissements stratégiques en faveur du secteur maritime, et en vue de renforcer la dimension maritime du plan Juncker. Le Président Cordeiro a également appelé à « une stratégie industrielle maritime européenne unifiée susceptible de réunir toutes les initiatives de l’UE concernant le changement climatique et la transition énergétique, les énergies éoliennes et marines, ainsi que la différenciation et la diversification des chantiers navals ». Aux yeux de la CRPM, cette stratégie pourrait contribuer à l’Initiative de l’Union européenne pour l’énergie. L’éducation étant l’un des principaux enjeux transversaux, le Président Cordeiro a souligné la nécessité de poursuivre et d’étendre Vasco de Gama, le programme Erasmus maritime.

Vasco Cordeiro s’est également entretenu avec Carlos Moedas, Commissaire européen en charge de la recherche, des sciences et de l’innovation. Là encore, les liens entre la dimension de recherche maritime et marine du plan Juncker et les fonds structurels ont été soulignés par le Président de la CRPM. « La CRPM pourrait être l’émissaire idéal pour faciliter les discussions avec les autorités régionales concernant la mise en œuvre du plan Juncker dans les domaines d’intérêt de la CRPM », a-t-il conclu.

Une déclaration de la CRPM adressée aux Institutions européennes a été distribuée lors de ces réunions.