La CRPM, à l’initiative de sa Région membre Normandie, a constitué une nouvelle Task Force qui aura pour objectif de renforcer la coopération transmanche entre les régions françaises et britanniques. 

La création de la Task Force, pilotée par la Région Normandie, a été décidée lors de la réunion de la CRPM sur le thème : « Opportunités de coopération dans l’Espace Manche dans un contexte post Brexit ? », le mercredi 15 novembre à Cardiff, au Pays de Galles. Elle a regroupé des représentants clés des régions britanniques et françaises de la Manche, en amont de la principale Conférence de la CRPM sur le Brexit organisée le 16 novembre à Cardiff.

Pour la première fois, la réunion du 15 novembre a réuni des représentants des régions, des entreprises, des clusters maritimes, des universités et des agences touristiques des régions françaises de Normandie, de Bretagne et des Hauts-de-France, ainsi que des comptés britanniques de Norfolk, Southend-on-Sea, Cornwall et Hampshire, pour réfléchir aux possibilités de coopération future après le Brexit.

Lors de la réunion, François-Xavier Priollaud, Vice-président de la région Normandie en charge des affaires européennes et internationales, a souligné que la région Normandie soutenait la nécessité de développer la coopération transmanche « par conviction, par pragmatisme et par ambition, pour que la coopération franco-britannique ne se réduise pas à une coopération résiduelle au lendemain du Brexit ».

La Vice-présidente de la région Bretagne, Forough Salami a souligné l’impact important du Brexit sur la Bretagne, comme démontré dans l’étude menée par la région « et Après ? Les enjeux du Brexit pour la Bretagne ». Mme Salami a rappelé qu’il perturberait les relations de confiance établies de longue date entre les acteurs des deux côtés de la Manche, notamment dans le domaine de la recherche et de la coopération universitaire.

Cliff Jordan, Leader du Conseil du Comté de Norfolk, Autorité de gestion du programme INTERREG France (Manche) Angleterre, a exprimé la volonté de Norfolk et de l’Est de l’Angleterre de poursuivre la coopération transmanche.

A l’issue de la réunion, les régions concernées ont approuvé la nécessité d’une approche souple et pragmatique, fondée sur une démarche « bottom/up », pour répondre au mieux aux attentes et aux besoins des acteurs de cette coopération.

La première réunion officielle de la nouvelle Task Force transmanche aura lieu au premier semestre 2018 en Normandie, où les discussions devraient se concentrer sur les opportunités de coopération régionale sur des sujets d’intérêts communs, y compris la coopération potentielle dans les domaines du commerce, du tourisme, des sciences et de l’enseignement, des énergies marines renouvelables, de la pêche et des nouveaux modes de coopération au-delà du programme Interreg Manche.