Les régions de la CRPM lancent des actions pour influencer la révision du RTE-T

//Les régions de la CRPM lancent des actions pour influencer la révision du RTE-T

Le groupe de travail transport de la CRPM s’est réuni le 10 avril dernier à Bruxelles pour entamer son travail majeur visant à influencer la révision du règlement RTE-T.

La réunion a commencé avec une présentation de Gudrun Schulze, cheffe d’équipe à la DG Move de la Commission européenne, qui a présenté l’ordre du jour de la révision et ses principaux objectifs.

Chacune des commissions géographiques de la CRPM a ensuite partagé ses intérêts et questions concernant le règlement RTE-T.

Les représentants politiques des commissions géographiques ont souligné la nécessité d’éliminer les goulots d’étranglement restants afin d’atteindre le Réseau Central d’ici 2030, la visibilité des autoroutes de la mer et l’amélioration de l’accessibilité territoriale.

Les commissions représentées étaient les suivantes : M. Bosse Andersson (Commission Mer Baltique, Stockholm), M. Felipe Pina (Commission Arc Atlantique, Cantabrie), M. Philip Smart (Commission Mer du Nord, Aberdeenshire Council), M. José Ramón Diez De Revenga (Commission Interméditerranéenne, Murcie) et M. Xavier Ramis Otauza (Commission des îles, îles Baléares).

Cette réunion servira de base à la CRPM pour préparer sa réponse à la consultation publique annoncée par Mme Schulze et qui devrait être lancée fin avril pour une durée de 3 mois.

Dans l’après-midi, le groupe de travail a accueilli l’eurodéputée française, Mme Revault D’Allonnes Bonnefoy, qui a présenté en détail le paquet mobilité voté par le Parlement européen début avril. Madame Bocquet, conseillère auprès de M. Pavel Telicka, Vice-président du Parlement européen a également présenté l’accord partiel sur le CEF.

Les régions membres ont aussi abordé les prochaines étapes de la CRPM pour l’aviation.

2019-04-12T10:21:27+00:00