Les Régions de la CRPM échangent avec le Parlement européen sur les enjeux de « la Directive Eurovignette »

//Les Régions de la CRPM échangent avec le Parlement européen sur les enjeux de « la Directive Eurovignette »

La CRPM s’intéresse à la proposition de révision de la directive Eurovignette, qui pourrait avoir un impact négatif sur les régions périphériques.

Le 31 mai, la Commission européenne a publié une proposition de révision de la Directive Eurovignette. Cette directive encadre la taxation par les Etats membres de l’usage des routes.

La Commission propose de taxer le transport routier non plus sur le temps (vignette annuelle par exemple), mais sur la distance parcourue. En permettant de taxer le transport routier, cette révision vise à encourager le report de trafic vers des modes durables, comme le train, contribuant ainsi à l’effort européen de réduction des emissions.

Cette révision aurait un impact potentiel important pour les Régions périphériques, dans les Etats membres qui la mettraient en œuvre sans souci des conséquences territoriales.

Elle pourrait pénaliser leurs entreprises et leurs citoyens en renchérissant le coût du transport et donc des produits « importés » et « exportés » de ces régions.

Le 28 novembre à Bruxelles, Christine Revault d’Allonnes, membre de la Commission Transports du Parlement Européen viendra débattre avec les représentants des Régions dans le cadre du groupe de travail Transports de la CRPM.

D’ici là, les Régions sont invitées à adresser au Secrétariat Général de la CRPM toute contribution, analyse, question qui pourront nourrir le débat avec la Députée.

2017-10-03T15:06:53+00:00