La CRPM estime que l’accord sur le MIE après 2020 est partiellement réussi pour les Régions

//La CRPM estime que l’accord sur le MIE après 2020 est partiellement réussi pour les Régions

La Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) se félicite des premières avancées des législateurs européens pour reconnaître la cohésion territoriale comme un objectif du Mécanisme d’Interconnexion Européen (MIE) après 2020.

Cependant, la CRPM déplore que les trois co-législateurs n’aient pas pleinement reconnu l’importance du transport maritime dans le MIE. La position du Parlement européen visant à augmenter l’intensité de l’aide européenne aux projets maritimes semble avoir été rejetée.

Les institutions européennes sont parvenues à un accord partiel sur le MIE 2021-2027 lors du dernier Trilogue du mandat actuel, qui prendra fin avec les élections européennes en mai prochain.

Le MIE est un programme d’une importance capitale puisqu’il régit la façon dont l’Union européenne va soutenir les investissements dans ses infrastructures de transport pour les spet années de la prochaine période de programmation.

Erik Bergkvist, Président de la Région Västerbotten et Vice-président de la CRPM, a déclaré « Je suis aujourd’hui partagé à la lecture de ce texte portant sur l’accord partiel. Nous sommes évidemment satisfaits de constater que notre travail de longue haleine sur l’accessibilité territoriale porte ses fruits, et que la cohésion territoriale fait maintenant partie des objectifs du Programme.

En revanche, comment ne pas s’étonner du manque de place accordée au transport maritime qui est d’une importance cruciale en tant que lien entre les territoires et porte d’entrée sur le monde. Je vois là une invitation à poursuivre nos efforts avec pour nouveau cap la révision du Règlement RTE-T.”

2019-03-18T16:38:50+00:00