La CRPM conviée au Forum européen sur les Autoroutes de la Mer (AdM)

//La CRPM conviée au Forum européen sur les Autoroutes de la Mer (AdM)

Brian Simpson, Coordinateur européen des AdM présentera une mise à jour de la politique des Autoroutes de la Mer lors d’un Forum qui se tiendra le 16 juin 2017 à Bruxelles.

Cet évènement vise à préparer la révision du Plan Détaillé de Mise en Œuvre des AdM (DIP) publié par la Commission européenne en juin 2016, avec l’intention d’introduire une dimension « politique » dans le DIP.

©-Stephen-Coburn-Fotolia.com

La CRPM qui a adopté une position sur cette question lors de son dernier Bureau politique le 10 mars 2017 a été conviée à la présenter lors du Forum.

Patrick Anvroin, Directeur en charge des transports à la CRPM, interviendra pour présenter les propositions et les idées de la CRPM. Elles ont été transmises à la Commissaire Violeta Bulc dans une lettre envoyée par Vasco Cordeiro, Président de la CRPM.

Il s’agit en particulier de :

  • la nécessité de revoir le taux de cofinancement pour les actions qui soutiennent les AdM dans le règlement du Mécanisme d’Interconnexion en Europe (MIE) après 2020 ;
  • la nécessité d’avoir un véritable instrument pour soutenir la demande de services maritimes, afin d’encourager le transfert modal et de contribuer aux objectifs climatiques de l’UE ;
  • l’introduction d’un pilier territorial dans le DIP pour une meilleure couverture équilibrée de tous les bassins maritimes, en tenant compte spécifiquement des Régions ultrapériphériques, des îles et de l’Arctique et permettant l’extension des AdM aux ports situés hors UE.

Dans ce contexte, la CRPM considère que les appels à propositions du MIE publiés d’ici la fin de la période de programmation actuelle (avant 2020) devraient :

  • inclure des dispositions pour s’assurer que les îles et les périphéries restent prioritaires, par exemple au moyen d’appels spécifiques pour les projets qui incluent ce critère d’éligibilité ;
  • être fondés sur une interprétation modifiée de l’article 21 du RTE-T qui rendrait les liens éligibles entre deux ports du réseau complet ainsi qu’entre un port de l’UE et un port non UE.
2017-06-07T12:05:06+00:00