BridgeRoute maritime la plus courte et la plus empruntée reliant l’Europe continentale aux Iles britanniques, la liaison maritime Calais-Douvres est un maillon essentiel pour les échanges commerciaux en Europe. Interdépendants, les deux ports font face ensemble aux défis liés à la progression spectaculaire du trafic, particulièrement ces dernières années, et à l’augmentation régulière de la taille des ferries. D’importants programmes de travaux s’appuyant sur une vision commune de l’évolution de la demande sur l’ensemble portuaire ont été initiés et sont en cours de réalisation grâce au soutien de l’Union européenne via le projet BRIDGE qui vise à adapter de manière complémentaire les deux ports à la croissance du trafic fret estimée à 40%.

Dans ce cadre, le coordinateur européen Péter Balazs, en charge du corridor « Mer du Nord-Méditerranée », qui a visité récemment la région Nord-Pas de Calais, a renouvelé le soutien de l’Union européenne au renforcement de l’axe stratégique Calais-Douvres via les projets Calais Port 2015 et Dover Western Docks Revival. « En tant que lien maritime principal du corridor Mer du Nord – Méditerranée, l’axe Calais-Douvres est stratégique pour l’ensemble de l’Europe. C’est donc avec une attention particulière que la Commission européenne suit ce projet et souhaite son renforcement via les investissements en infrastructures qui s’imposent de chaque côté de la Manche » a déclaré Péter Balazs.

Calais Port 2015 et Dover Western Docks Revival constituent les projets emblématiques visant à poursuivre le développement des deux plus importants ports de fret routier et de voyageurs d’Europe. La participation de l’Union européenne à ces deux projets est essentielle. Une demande de financement commune pour ces projets a d’ailleurs été déposée en février 2015 au titre du programme européen RTE-T.