L’appel du MIE pour le transport de 2019 répond partiellement aux besoins des régions périphériques

//L’appel du MIE pour le transport de 2019 répond partiellement aux besoins des régions périphériques

Le succès indéniable de l’appel du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe de 2019 (MIE) témoigne de la nécessité d’investir dans des projets durables pour les ports du réseau global.

Le 27 septembre 2019, la Commission européenne a publié son évaluation de l’appel 2019 du MIE pour le Transport. Sur les 64 projets éligibles reçus par l’Agence exécutive pour l’innovation et les réseaux (INEA), 39 ont été recommandés pour financement.

Lors de la réunion de l’Assemblée générale 2018 de la CRPM à Funchal, plusieurs Régions membres ont souligné le manque de financement pour développer des projets durables dans les ports du réseau global. Jean Louis Colson, chef d’unité à la direction générale des transports de la Commission européenne, a répondu à ces préoccupations en annonçant le lancement d’un appel MIE 2019 destiné visant les ports du réseau global.

Cet appel avait deux priorités : les projets sur le réseau global et le bruit du fret ferroviaire avec un budget indicatif de 100 millions d’euros, dont 65 millions pour le réseau global. L’évaluation de cet appel a été publiée le 27 septembre 2019. L’appel a été un succès puisque 64 projets au total ont été soumis, dont 56 projets faisant partie du réseau global. Ces 56 projets ont demandé environ 3,5 fois le budget indicatif alloué. Finalement, 31 projets ont été sélectionnés sur le réseau complet.

Un grand groupe de projets implique la modernisation des infrastructures dans les ports de l’UE afin de promouvoir la multimodalité et de réduire les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans les régions membres de la CRPM. Par exemple, des projets seront menés dans le Grand Port Maritime de La Réunion (La Réunion), le port de Santander (Cantabrie), le port de La Rochelle (Nouvelle-Aquitaine), le port de Civitavecchia (Latium).

Inévitablement, l’évaluation met de côté plusieurs projets importants pour le développement des régions maritimes périphériques. Toutefois, cet appel illustre la nécessité d’investir massivement dans les infrastructures portuaires sur le réseau global. La répartition géographique des propositions montre également que ce besoin est partagé à travers l’Europe.

Plus d’informations sur l’appel MIE 2019 ici.

2019-10-04T12:38:57+00:00